Actualités Entreprise

Les femmes au chevet des orphelins

8 mars 2017Célébration de la Journée des Femmes.

Le mercredi 8 mars, les femmes des Brasseries du Congo ont décidé de consacrer leur journée à la réalisation d’activités sociales en faveur des plus démunis. A Brazzaville comme à Pointe-Noire, elles ont rendu visite à 4 orphelinats en tout, pour distribuer des dons financés par la Fondation BRASCO.

Traditionnellement dédiée à une journée de réflexion sur l’évolution des droits des femmes dans le monde, le 8 mars a été l’occasion pour les dames des Brasseries du Congo d’apporter leur aide aux héroïnes du quotidien qui se consacrent à l’éducation des orphelins. C’est ainsi qu’à Brazzaville et Pointe-Noire, les deux délégations de brasseuses ont rendu visite aux orphelinats « Notre Dame de la Divine Miséricorde » (Moukondo), «Saint Joseph Gaston Céleste » (Moukondo), « Amour de Dieu » (Côte Matève) et « Jean Baba » (Rond-Point le Gorille). Les dons financés par la Fondation BRASCO ont été essentiellement constitués de produits de première nécessité : lait, riz, sucre, pâtes alimentaires, huile, couches, savons, etc. le tout pour un montant global de plus 3 000 000 FCFA.

Les dames de BRASCO ont aussi contribué de façon personnelle en offrant des vêtements pour enfants, des livres et des jouets pour compléter les dons de vivres. La réaction des enfants et des responsables de ces centres d’accueil n’avait elle, pas de prix, tant le geste a été apprécié. Il faut dire que cette aide était parfois attendue d’urgence. Certaines de ces structures manquent cruellement de moyens, de financement et ne dépendent que de la générosité de rares donateurs.

Le choix de consacrer cette journée aux orphelins n’est pas un hasard. En effet, leur condition est souvent le résultat d’abandons par des mères jeunes et pauvres, ne pouvant subvenir à leur besoin. A Jean Baba, le plus jeune pensionnaire du centre n’avait qu’une semaine et venait d’être déposé à l’orphelinat après avoir été retrouvé dans une poubelle sur un marché de Pointe-Noire.

Pour rappel, la Fondation BRASCO s’investit chaque année dans des causes sociales liées aux domaines de l’éducation, de la santé et de l’environnement. En accompagnant les femmes des Brasseries du Congo, lors du 8 mars, elle a respecté son engament à contribuer à la création d’un monde meilleur et espère que son initiative sera suivie par celle d’autres sociétés ou individus.

© 2017 | BRASCO. Tous droits réservés.